L'automne

Publié le

J'ai découvert il y a peu un écrivain du XIXè que je ne connaissais pas du tout. J'ai adoré...
Aujourd'hui un texte de lui, un hymne magnifique et de circonstances...Même s'il est un peu en dehors du style habituel de son auteur.
Je vous révelerai son identité la semaine prochaine, je fais durer un peu le suspens durant le week-end.

(n'oubliez pas vos haïkus pour lundi soir)
L'automne

L'automne à ses débuts a cette année une grande douceur. La fin des vacances en va être charmée, mais chargée aussi de plus de regrets.
L'automne est peut-être la seule saison où le ciel peut être bleu impunément.
Au printemps, cela a l'air un peu mièvre, cela sent trop l'aubépine et la première communion. L'été, c'est franchement pénible. Le bleu de l'été est sans espoir et sans promesses. Il est desséchant.
 A l'automne, il est une caresse et même quand il prend des teintes un peu surchauffées, on le supporte volontiers  et même avec amour. On sait trop que cela ne va pas durer, que ce n'est qu'un dernier sourire.
L'automne est certainement la saison où la nature est la plus belle. Elle est diverse. Elle prend toutes les couleurs. Cela va du vert au rouge. Les dernières feuilles deviennent éclatantes comme des fleurs. L'automne est riche, il est plein de fruits. Il se répand en raisins, en pommes, en poires.
Les hommes, qui sont bêtes, ont fait de la poire toutes sortes de symboles ridicules. Quelle bassesse d'outrager le fruit le plus merveilleux, le plus clément qui existe ! La poire d'été n'est qu'une esquisse, qui ne s'accomplit qu'à l'automne, quelquefois même dans l'hiver.
Le symbolisme de la pomme est plus agréable. Pour les chrétiens, c'est le péché, sans lequel la vie serait morne et même absurde. La pomme joue un grand rôle dans la gaudriole ; c'est moins heureux.
Quant au raisin, c'est l'automne même, c'est le ciel et la terre unis en un dernier baiser. 

Paul Ranson

Publié dans bibliothèque

Commenter cet article

edith 20/10/2009 11:05


connais pas ce texte et connais peut-être pas R de G...L'automne est une saison romantique parce que c'est la fin des amours dété, des sandales aux pieds,  des robes décolletées des femmes au
teint hâlé ...C'est la période où il faut rentrer, mettre les châles et les bonnets, lire au coin du feu et patienter jusqu'aux réjouissances des fêtes de fin d'année.
J'attends dans la fièvre ( au sens propre!) la réponse à l'énigme.


20/10/2009 11:07


Heureuse Edith que ce texte ait engendré un aussi joli commentaire plein d'espoir. J'ai un peu de mal à me projeter en ce moment...


Jc Vincent 18/10/2009 08:54


15 000 pages en plus de 60 écrits ... Il a aussi collaboré à la célèbre revue du "Mercure de France", non ?  Moi, je connais de lui son texte sur la chasse...


20/10/2009 10:13


Tout à fait! Cette série de texte est savoureuse!


:0023:TRINITY 17/10/2009 19:31


Très joli texte mais qui ne me réconcilie pas avec cette saison, bien qu'elle offre des couleurs exceptionnelles elle annonce l'hiver et .....................je n'aime pas !
Bon week end
Trinity


20/10/2009 10:07


Peut-être les autres toucheront-ils plus ton âme! Bonne semaine


martine 17/10/2009 14:08





20/10/2009 10:06





martine 16/10/2009 16:10


Yes  hihihihi


16/10/2009 16:20