La peinture du matin

Publié le

Aujourd'hui un peintre asiatique. Une lumière éclatante et froide qui glace le sang...
Luo Fa Hui



Publié dans Peinture

Commenter cet article

Jean-Yves 16/10/2009 13:32



Litteratus soulève un point important, en effet le blanc en chine en dans pal mal de pays Asiatique (mais là je ne serais pas catégorique) le blanc signifie entre autre le deuil !

"[...] Aussi, un cadeau s'offre toujours enveloppé dans du rouge, qui représente la chance, le rose ou le jaune ,  couleurs de la prospérité et de l'abondance pour l'hôte mais
surtout pas entouré de blanc, ou de gris, ou de noir, couleurs de deuil !"[...]

source : http://www.bonjourshanghai.net/informations-chine/coutumes-a-respecter-en-chine.htm

Jean-Yves



16/10/2009 13:47


Pas qu'en Asie, au Maghreb aussi. Je me souviens d'un ex ami de ma fille qui m'avait dit qu'ils n'utilisaient jamais de couettes ou de draps blancs, que des linges de couleur. 
Tout ce blanc va peut-être inspirer les haîkistes de la mansarde.


litteratus 16/10/2009 12:34


Cette peinture est en effet  étonnante tant par le coloris blanc et glacial employé que par le thème de l'accouchement  : c'est le réalisme qui frappe le plus (sang parsemant ça et là,
même sur les doigts de la femme...) et l'interrogation sur l'état de la mère  qui se repose après l'effort ou qui est laissée sans vie.
Pour nous occidentaux, c'est le blanc du linceul mais je ne suis pas sûre que cela ait la même signification pour les chinois : c'est le choc de nos cultures qui est précisément intéressant dans la
peinture de ce matin...
un grand merci à la Mansarde pour ces interrogations et à Jy( je suis allée voir le site du peintre).


16/10/2009 13:07


Merci Litteratus pour cet angle de vue des plus interessants! Le choc des cultures en effet au vu des réactions diverses. 


Mireille 16/10/2009 11:59


La mort  je l'ai souvent côtoyer mais sous le feu de l'action on mis pense pas trop c'est après quand on doit aller voir les famille là c'est dure. Bise.


Mireille 16/10/2009 11:32


Devant ce tableau je suis glacée.

De cette souffrance qui s'éteint en moi
je te donne la vie, pardonne moi ....
Petit être sans défence....
 Entre ton tableau et celui de Jean-Yves. on commence bien la journée...


16/10/2009 11:46


La mort fait partie de la vie. On l'a trop oublié aujourd'hui en en faisant un sujet tabou. Quelque chose qu'il ne faut pas montrer et dont il faut parler le moins possible. Je pense que cette mode
de la négation est malsaine.


lili 16/10/2009 10:07


Je viens d'aller voir sur le lien que Jean-Yves a donné - quel horreur !! presque insoutenable .... 


16/10/2009 10:17



Certes mais d'un point de vue technique reconnaissons que c'est parfait. Une certaine beauté peut ressortir d'une scène cruelle ou dramatique. Toute la fonction de l'art.