La peinture du matin (mes tableautins...)

Publié le

Article en musique ("Silent moon" de Jia Peng Fang; instrument: l'erhu)


Dernièrement j'ai lu "Le livre de jade" de Judith Gautier (fille de Théophile), une traduction de poésie chinoise ancienne de toute beauté, des plus ciselée qui soit.
L'une de ces magnifiques proses poétiques (une délicate métaphore sur l'amour soumis au  temps qui passe) m'a inspiré le tableau que je vous présente aujourd'hui. Les mansardien(ne)s qui connaissent ma passion pour 'l'utile zéphir"  comprendront...

L'éventail
La nouvelle épouse est assise, dans la chambre parfumée, où l'époux est entré, la veille, pour la première fois.

Elle tient à la main son éventail où sont écrits ces caractères :
"Quand l'air est étouffant et le vent immobile, on m'aime et l'on me demande la fraîcheur; mais quand le vent se lève et que l'air devient froid, on me dédaigne et  l'on m'oublie."

En lisant ces caractères, la jeune femme songe à son époux, et déjà des pensées tristes l'enveloppent.

"Le coeur de mon époux est maintenant jeune et brûlant; mon époux vient près de moi pour rafraîchir son coeur;

"Mais lorsque son coeur sera froid et tranquille, il me dédaignera peut-être et m'oubliera."
Tchan-Jo-Su (traduit par Judith Gautier)


Création de Cat  "L'inutile zéphir"  acrylique.







Publié dans Peinture

Commenter cet article

lizagrece 06/11/2009 23:42


Je suis certaine que tu as peint tes yeux ... Ce n'est pas du tout un tableautin ...Je le sujet très élégant ... Le rouge devient rose ...


09/11/2009 14:38


Merci Liza! Oui pour le côté rêveur des yeux!


martine 06/11/2009 15:23


Passer chez toi c'est comme écouter certaines émissions de France Inter... indispensable !


06/11/2009 15:57


Tout le monde me parle de France-inter! Il va falloir que j'aille voir de quoi il retourne!


La mansardienne 05/11/2009 12:19


Pour ceux que celà interesse, quasiment toute l'oeuvre de Judith Gautier est disponible gratuitement à la lecture sur la bibliothèque numérique Gallica et en particulier "Le livre de
jade" ici http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54709460.r=judith+gautier.langFR


Jean-Yves 05/11/2009 10:32


Deux peintres me sont venus à l'esprit, Modigliani pour le personnage et les couleurs, puis bien entendu Monet pour sa Japonnaise. Et je vois à droite les fleurs de Lotus ainsi que les libellules
pour appuyer l'esprit Japonnais. J'aime la façon dont tu lui as fait pencher la tête. J'aime. Etonnant je viens de remarquer que la façon dont tu as fait la coiffure, j'ai eu le sentiment d'une
touche d'orient...
Jean-Yves





05/11/2009 10:52


Bien-sûr il ya de fortes influences qui opèrent! Pourtant je n'avais rien sous les yeux quand j'ai peind cette scène, seulement mon imagination et mon goût pour la couleur! La coiffure certes mais
le kimono aussi ainsi que les motifs opulents des tentures. Pour moi c'est un décor de rêve dans lequel j'aimerais passer le temps!


edith de Bretagne 05/11/2009 10:31


tu me donnes envie de lire Judith Gautier alors que je crois n'avoir jamais lu ' Le Capitaine Fracasse'  et bien entendu , j'aime beaucoup ce tableau
Merci. J'espère que tu  vas bien.
Bon jeudi


05/11/2009 10:48


Merci Edith! Ca va bien ces jours-ci à part un peu de fatigue récurrente et quelques insomnies.
J'aime beaucoup Théophile Gauthier, ce qu'il écrivait était déjanté et j'adore! Les écrits de sa fille méritent d'être découverts, c'est somptueux! Bon jeudi aussi